Alexis Rouvre / Cordes

Alexis Rouvre jongle depuis ses sept ans. Les balles, c’est pour lui une affaire qui roule. Très vite – encore adolescent –, il veut interroger et mâtiner sa technique en la frottant à d’autres disciplines. Il se passionne pour le mouvement, la danse, le jeu. S’il confesse adorer les maths, les calculs, la géométrie (« En tout jongleur se cache un geek », souritil), il veut se détacher de plans de jonglage trop arithmétiques. C’est par une nuit de 2008 qu’Alexis, cherchant le sommeil, a imaginé le fil qui allait déterminer son travail. « Cette nuit-là, j’ai eu l’image d’un homme qui arrive sur scène avec une grosse corde lovée autour de son torse nu. Je trouvais cette image belle, j’ai compris que j’allais désormais l’explorer », explique-t-il. Il est alors en deuxième année à l’Esac, il a trouvé sa route.

« Cordes (…) » est la synthèse de ces différentes lignes de force : le corps, les cordes et les balles avancent à armes égales pour un spectacle où la jonglerie et l’acrobatie traduisent d’abord la fragilité humaine – et non pas la maîtrise qu’elles nécessitent pourtant.

Photo : Daniel Michelon

EU Culture
Copyright © 2019 [CIRCUS] WORK AHEAD!